Contactez-nous

Par Email

La place de marché Environnement

Vous recherchez dans le domaine des éco-innovations

Plus de critères
Les guides CleanTech Republic pour mieux préparer vos projets

L’isolation thermique en rénovation pour les bâtiments professionnels

Un guide pratique de CleanTech Republic

Version magazine PDF - 24 pages

rénovation, isolation,
  • Quelle stratégie faut-il envisager ?
  • Par où commencer ?
  • Quel isolant choisir ?
  • Y a-t-il des règles à suivre ?
  • Quel est le retour sur investissement ?
  • Y-a-t-il des aides publiques ?

Un guide pratique pour les décideurs professionnels

Éléments financiers

Estimation des coûts

Etude thermique

Pour un bâtiment de moins de 500 m2, une étude énergétique sérieuse coûte entre 500 et 1000 € HT, selon la complexité des lieux.

Au delà de 500 m2, ou pour les bâtiments multiples, les bureaux d'études travaillent généralement sur devis.

Isolation des murs

Isolation par l'extérieur : La fourchette de prix est assez large,

  • de 80 € HT par mètre carré posé pour un isolant standard et une finition enduit-peinture, sur une façade simple,
  • à plus de 200 € HT par mètre carré posé pour un isolant et une finition haut de gamme (bardage, panneaux de pierre, de bois, résine...), sur une façade complexe.

Plus généralement, la main d'?uvre d'une isolation par l'extérieur représente entre 40% et 60% du coût total. Elle dépend essentiellement de la complexité de la façade à traiter : nombre d'ouvertures, décrochés, types de volets...

Isolation par l'intérieur : En rénovation, la main d'oeuvre représente jusqu'à 80% du coût final car les contraintes sont fortes : dépose et repose des finitions (tissus par exemple), nombreuses découpes, déplacement éventuel des éléments de chauffage, doublage des coffres de volets, protection et nettoyage régulier du chantier... On estime généralement que la main d'?uvre en rénovation est le triple de celle nécessaire dans le neuf.

Les matériaux isolants sont environ deux fois moins chers que pour l'isolation par l'extérieur, mais varient du simple au quintuple à résistance thermique égale. Des prix indicatifs sont disponible dans l'annexe 1 : « Tableau des isolants ».

Au final, compter :

  • entre 10 et 50 €/m2 HT pour l'isolant
  • entre 50 et 100 €/m2 HT pour la main d'oeuvre

Isolation de la toiture

Isolation par l'extérieur : Les prix sont très variables et dépendent fortement du type de toiture (ardoise, tuiles...), de la complexité du toit (nombre de pans, de chiens assis...), et du matériau isolant choisi. De plus, la dépose/repose de la toiture s'accompagne généralement de la casse de 20% à 30% des tuiles ou ardoises, qu'il faut donc remplacer. Au final, il est rare de passer sous la barre des 100 €/m2 HT.

Isolation par l'intérieur : prix similaires à l'isolation des murs.

Isolation du sol

  • Si le bâtiment repose sur une cave ou un vide sanitaire accessible, il suffit de poser un isolant sous le sol. Prévoir alors :
    • entre 10 et 50 €/m2 HT pour l'isolant
    • entre 25 et 50 €/m2 HT pour la main d'oeuvre (pas de finitions)

  • Si le bâtiment repose sur un terre-plein ou une dalle béton, le coût est alors celui d'un nouveau revêtement, le prix de l'isolant ayant alors une incidence négligeable. Compter entre 50 et 200 € HT/m2 selon la nature du revêtement (carrelage, pierre naturelle, béton ciré, parquet, résine...)

Les aides publiques

Attention, ces informations sont indicatives. Les dispositifs d'aides publiques peuvent avoir évolué depuis la rédaction de ce guide.

Les aides de l'ADEME





L'Agence De l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie propose deux types d'aides aux entreprises :

  • Des aides à la décision :
    • Le prédiagnostic : il s'agit d'une étude sur site et sur pièces permettant d'identifier et de mesurer les gisements d'économies d'énergie possibles. La subvention est comprise entre 50% et 70% de la prestation (plafond d'assiette 5000 € HT) selon la taille de l'entreprise aidée.
    • Le diagnostic : étape suivante, qui consiste à étudier en détail les solutions à mettre en oeuvre. La subvention est comprise entre 50% et 70% de la prestation selon la taille de l'entreprise aidée. Le plafond d'assiette est porté à 30 000 € HT.
    • L'étude de faisabilité : Une étude technico-économique, sorte de cahier des charges préalable à l'investissement. La subvention est comprise entre 50% et 70% de la prestation selon la taille de l'entreprise aidée. Le plafond d'assiette est porté à 100 000 € HT.

  • Des aides à l'investissement : menées en autonomie par les délégations régionales de l'Ademe et le plus souvent en partenariat avec des collectivités locales. Taux et plafonds sont variables, en fonction des filières considérées comme prioritaires dans chaque zone.

Les autres aides

Le FOGIME (Fonds de Garantie des Investissements de Maîtrise de l'Energie), créé par l'Ademe et Oséo via la BDPME-Sofaris, propose une garantie financière aux emprunts bancaires effectués par les entreprises pour financer des projets d'économies d'énergie.

La garantie du FOGIME porte sur 70% des encours sur des prêts plafonnés à 750 000 €. Le FOGIME est réservé aux PME de moins de 250 salariés et de moins de 50 millions d'euros de chiffre d'affaires.

L'amortissement exceptionnel consiste à autoriser les entreprises ayant investi pour réduire leur consommation d'énergie, à amortir le matériel en mode linéaire sur 12 mois à partir de la mise en service.

Les matériaux d'isolation sont éligibles à condition de respecter les performances suivantes :

Quels retours sur investissements ?

La rentabilité des opérations de rénovation thermique est très compliquée à mesurer, car elle doit prendre en compte une « inconnue » au sens propre : l'évolution du prix du pétrole.

Prenons quelques exemples pour illustrer :

  • chez un particulier, l'isolation par l'intérieur des combles aménagés a coûté 13500 €. Elle a permis d'économiser un quart de la facture de gaz du client, soit 500 € actuellement. Le retour sur investissement sans prendre en compte la hausse des prix du gaz est donc de 13500/500=27 ans. En appliquant une hausse du gaz de 3% par an, on atteint 20 ans.
  • L'isolation des combles perdus d'un bâtiment de bureaux datant de 1965 n'a pas coûté cher : il a suffit de poser 15 cm de laine minérale sur le plancher. La rentabilité est donc très courte : à peine 5 ans. Dans ce cas, le prix du pétrole reste presque anecdotique.

Ces exemples illustrent l'impossibilité de généraliser les durées de retour sur investissement. Néanmoins, il est tout à fait possible d'estimer au cas par cas un retour sur investissement théorique minimum à partir des données des études thermiques.

Enfin, quelques observations générales s'appliquent à tous les projets :

  • Plus le bâtiment est ancien et mal isolé, plus la rénovation est rentable rapidement.
  • Les aides publiques peuvent permettre de diviser les durées de retour sur investissement par deux.
  • Les coûts de rénovation sont absorbés par la valeur de revente du bien et/ou l'absence de décote.
  • Une rénovation thermique entraîne généralement une prise de conscience des utilisateurs qui bénéficie à d'autres postes de dépenses (éclairage par exemple).
  • Evidemment, les régions les plus froides offrent de bien meilleurs temps de retour !

Les Guides spécialisés
 

Acheteurs éco-responsables Devenez membre et consultez gratuitement GreenVivo
  • Trouvez des solutions innovantes respectueuses de l'environnement
  • Accédez à la documentation
  • Comparez les offres
  • Obtenez des devis
En savoir plus Je deviens membre
Fournisseurs de solutions Inscrivez-vous et trouvez de nouveaux clients
  • Présentez vos produits & services
  • Augmentez votre visibilité
  • Générez des prospects qualifiés
En savoir plus J'inscris mon entreprise
Ils nous font confiance

Ecomobilité Partenaires, Veolia, Legrand, Alstom Grid, HP, Siemens, EDF, Accenture, Aprolis, Gaz Electricité de Grenoble, Rhodia, IFP, Evasol, Soitec, Eolas...

Cleantech Republic

Rédaction

Vos futurs clients sont ici
  • ventilation
  • Montigny les jongleurs
  • le 17/12/2018 18:27

1 nouveau contact intéressé par

1 nouveau contact intéressé par

emplois & stages

Le secteur CleanTech vous motive ?

Consulter les offres

Vous recrutez de futurs collaborateurs ?

Publier une offre