Contactez-nous

Par Email

La place de marché Environnement

Vous recherchez dans le domaine des éco-innovations

Plus de critères
Les guides CleanTech Republic pour mieux préparer vos projets

Le bilan carbone en 20 questions

Un guide pratique de GreenVivo.com

Version magazine PDF - 12 pages

bilan carbone,
  • A quoi sert un bilan carbone ?
  • A quoi cela ne sert pas ?
  • Suis-je obligé de le faire ?
  • Faut-il communiquer les résultats ?
  • Est-ce un outil de ressources humaines ?
  • Vais-je être comparé à mes concurrents ?
  • Quelle méthodologie choisir ?
  • Comment fonctionne la démarche Bilan Carbone® de l’Ademe ?
  • Comment définir le périmètre de son bilan carbone ?
  • Comment mesure-t-on les émissions de CO2 ?

Ce guide s’adresse aux entreprises et aux collectivités.

Introduction

Depuis 2007, le nombre de bilans carbone réalisés en France est globalement multiplié par deux chaque année. Une belle performance pour une démarche principalement volontaire. Les motivations des entreprises qui franchissent le pas sont diverses et multiples : certaines y viennent pour des raisons mercantiles, d'autres pour la dimension éthique, mais toutes y découvrent in fine un outil stratégique de très haut niveau, rapidement indispensable à toute décision dans un monde où la hausse des prix de l'énergie est une certitude.

Ce guide a pour ambition de donner aux décideurs - spécialement à ceux oeuvrant dans les PME - les éléments nécessaires à la réalisation d'un bilan carbone exploitable et adapté à leurs besoins en répondant à 20 questions simples.

1. A quoi sert un bilan carbone ?

D'un point de vue technique, il s'agit de mesurer les émissions de gaz à effet de serre nécessaires à une activité.

Plus prosaïquement, l'exercice permet essentiellement, d'estimer sa dépendance à l'énergie, aujourd'hui essentiellement carbonée, et dont on sait que le prix va nécessairement augmenter dans un futur plus ou moins proche sans qu'il soit possible d'en déterminer la date avec précision. In fine, un bilan carbone permet de prendre des décisions stratégiques qui permettent ensuite :
  • de s'affranchir, autant que possible, des fluctuations des coûts de l'énergie.
  • de réaliser les investissements matériels et humains nécessaires sur les postes les plus énergivores.

Des outils de simulation permettent également de prédire le modèle économique de l'entreprise en fonction de la hausse des prix des hydrocarbures ou de la mise en place de taxes sur les émissions de gaz à effet de serre.

2. A quoi cela ne sert pas ?

Le bilan carbone ne permet pas de mesurer sa responsabilité environnementale, ni l'impact de son activité sur un territoire donné.

Il ne permet pas non plus de se positionner au sein de sa filière. Basé sur les besoins en énergie absolument nécessaires à l'activité de l'entreprise, le bilan carbone intègre potentiellement les émissions amont des fournisseurs et les émissions aval des clients. En conséquence, la somme des bilans carbone d'une filière est supérieure au bilan carbone de la filière.

Par exemple, un constructeur d'immeuble doit prendre en compte les émissions de carbone nécessaires à la fabrication du ciment qu'il utilise, bien qu'elles figurent déjà dans le bilan carbone du cimentier. En revanche, à l'échelle de la filière, on ne compte les émissions du ciment qu'une seule fois.

En pratique

Prenons un exemple pour illustrer l'intérêt stratégique du bilan carbone. Un producteur de Calvados réalisant 70% de son chiffre d'affaires à l'export, distille son alcool en utilisant un alambic à gaz. Bien conscient de la hausse inéluctable des prix des hydrocarbures, il se demande comment faire évoluer son entreprise :
  • doit-il revoir son mode de production en investissant dans un alambic moins gourmand ?
  • ses expéditions internationales, actuellement effectuées commande par commande, doivent-elle être regroupées ? Doit-il créer des stocks tampons dans ses principaux pays clients ?

La réalisation d'un bilan carbone lui permettra de hiérarchiser les postes les plus exposés (production ou logistique) et d'investir prioritairement en conséquence.

3. Suis-je obligé de le faire ?

A ce jour, seules les entreprises cotées ont pour obligation de publier un rapport annuel brossant leur bilan social et environnemental intégrant leurs émissions de carbone. La loi dite Grenelle II prévoit l'extension à toutes les entreprises de plus de 500 salariés (et les collectivités de plus de 50 000 habitants).


On commence également à observer des obligations commerciales de fait, imposées par des donneurs d'ordres, eux-mêmes soumis à l'obligation légale de communication d'un rapport RSE (Responsabilité Sociale et Environnementale).

Zoom sur

La FNAC par exemple, a signée début 2010 une « Charte RSE Fournisseurs » à laquelle elle « invite » ses fournisseurs à adhérer. « Nous souhaitons associer nos partenaires à notre démarche garce à cette charte qui instaure une démarche d'amélioration commune « a déclaré Christophe Cuvillier, son PDG. Inutile de préciser que la signature conditionne fortement les chances de travailler avec l'enseigne...

4. Faut-il communiquer les résultats ?

Même lorsqu'il n'y a pas d'obligation légale, la diffusion des résultats, ou du moins d'une partie d'entre eux, offre de nombreux avantages. D'une part, la dimension éthique est facile à valoriser dans la communication d'image, d'autre part, la démarche bilan carbone s'avère très rassurante quant à la bonne gouvernance de l'entreprise et à sa pérennité. Un message efficace en direction des parenaires (clients, fournisseurs, actionnaires) et des salariés.

Les Guides spécialisés
 

Acheteurs éco-responsables Devenez membre et consultez gratuitement GreenVivo
  • Trouvez des solutions innovantes respectueuses de l'environnement
  • Accédez à la documentation
  • Comparez les offres
  • Obtenez des devis
En savoir plus Je deviens membre
Fournisseurs de solutions Inscrivez-vous et trouvez de nouveaux clients
  • Présentez vos produits & services
  • Augmentez votre visibilité
  • Générez des prospects qualifiés
En savoir plus J'inscris mon entreprise
Ils nous font confiance

Ecomobilité Partenaires, Veolia, Legrand, Alstom Grid, HP, Siemens, EDF, Accenture, Aprolis, Gaz Electricité de Grenoble, Rhodia, IFP, Evasol, Soitec, Eolas...

Cleantech Republic

Rédaction

Vos futurs clients sont ici
  • ventilation
  • La chapelle blanche saint martin
  • le 17/03/2019 23:22

1 nouveau contact intéressé par

1 nouveau contact intéressé par

emplois & stages

Le secteur CleanTech vous motive ?

Consulter les offres

Vous recrutez de futurs collaborateurs ?

Publier une offre